Maurice, un burger, une ligne et c’est parti !


Il y a un an et demi de cela, nous lancions Krawd, la première marketplace premium de créatifs indépendants en France. Notre objectif, permettre à tous les professionnels de commander du contenu créatif de qualité, simplement. Après 18 mois et plus de 200 projets, l’aventure est au beau fixe, sur le point de prendre une toute autre dimension.


Une fois n’est pas coutume, on a donc décidé de prendre la plume, de partager avec vous ce qui s’annonce être le prolongement de la première pierre de notre édifice. Un édifice dont nous rêvions, déjà en 2015, plus grand, plus utile et encore plus excitant. Aujourd’hui les choses s’accélèrent, on lance la première plateforme projet tout-en-un et modulaire. Là où vous pouvez connecter toutes les personnes qui travaillent sur vos projets (internes et externes), votre environnement de solutions, vos travaux et vos discussions. C’est la première dans son genre et pour l’occasion on change de nom (on a surement été les seuls à réussir à prononcer Krawd correctement jusqu’à ce jour) ! On vous raconte tout…

Pour la créativité, pour la simplicité. Pour les idées.

Petit retour d’expérience. À la genèse de notre aventure il y a deux notions essentielles, deux notions qui guident aujourd’hui encore notre quotidien : la qualité et la simplicité.

La qualité d’un projet dépend de celui qui le crée. Dans le cadre de notre marketplace, nous avons toujours mis un point d’honneur à ce que le niveau de nos freelances et la qualité de leurs prestations soient irréprochables. La culture de l’automatisation fait partie de notre ADN, pourtant nous avons toujours tenu à ce que chaque talent présent sur la plateforme soit soigneusement sélectionné. Cette même attention est portée aux briefs clients ainsi qu’à l’ensemble du processus de validation et de facturation. Pour que tout soit simple, il faut limiter autant soit peu les frictions au sein de la relation “clients-prestataires” où, vous nous l’accorderez, la passion à tendance à prendre le pas sur la raison

KRAWD EN 2015-2016

On s’est donc attelé lors des premiers mois de développement à créer une expérience permettant aux utilisateurs de se comprendre et d’éviter de s’en “foutre plein la g****e” à la première occasion. Avec 100% de projets réussis à date, on a plutôt bien avancé sur ce point, mais le chantier reste ouvert.

L’avenir dans un cheeseburger.

En juin 2016, un grand groupe de communication nous contacte et pour notre plus grand plaisir on se retrouve assis dans le bureau de l’un des grands patrons. Une super opportunité, l’occasion de lui présenter notre vision, comment on tend à simplifier la manière de travailler sur un projet, comment on envisage de remettre l’individu au coeur de la création de valeur tout en automatisant les tâches qui méritent de l’être. Le gars est plutôt réceptif, même super réceptif pour tout dire. Au sortir de la réunion, il nous demande même très sérieusement si on a l’intention de vendre  notre plateforme en marque blanche. Un tournant.

Légèrement surpris par la tournure de ce rendez-vous et pour digérer le potentiel changement de stratégie que soulève cette proposition, on file au Paris New York s’envoyer un petit burger, histoire de s’éclaircir les idées (on a dit qu’on vous racontait tout :-II ). Première réaction à chaud, hell yeah ! C’est une super opportunité. Temps 2, digestion, c’est cool, vraiment cool, mais pas forcément en ligne avec nos plans initiaux. Pour autant, cette demande nous ré-ouvre l’appétit, l’opportunité mérite d’être creusée et évaluée. L’idée de créer la première plateforme projet tout-en-un, à destination de tous les acteurs de la création de contenu vient de prendre corps.

Maurice, le tournant !

À partir de ce jour, on a continué à faire évoluer notre marketplace créative tout en commençant à développer une plateforme projet globale en partant à la rencontre de nos potentiels utilisateurs . Un périple qui nous a vu rencontrer pas moins de 46 agences et boîtes de prod, 24 annonceurs, 110 personnes, pour 70 entretiens réalisés. On a vu tout le monde, responsables et chefs de projet, créatifs, traffic, producteurs, directeurs innovation, directeurs d’agence, DAF, directeur marketing et communication, présidents etc. On a même rencontré Maurice !

Maurice levy
Oui oui, ce Maurice là.

Alors on vous épargnera le topo complet sur la situation du marché, le besoin réel des agences de communication (conseil, créative, média, etc.) de réinventer leur modèle, de trouver de nouvelles sources de proposition de valeur face à la mutation des usages et la remise en question de leur système de rémunération. La volonté des grandes entreprises (annonceurs) de gagner en agilité et en innovation en cassant les silos. La généralisation du statut de freelance qui ouvre la voie à une économie nouvelle mais qui, pour l’instant, reste contrasté par la difficulté de ces derniers à émerger et accéder aux projets les plus importants.

Il y a en revanche de grandes tendances que sont venues confirmer tous ces échanges et sur lesquelles il convient d’insister :

  • Le besoin de produire plus d’idées, de messages, de contenus et plus vite. Au détriment de la qualité et de la pertinence ?
  • La vulgarisation de l’accès à la création et la diffusion de contenu qui n’est plus l’apanage des seules agences (freelances, studios internes)
  • Le fonctionnement au projet entre les différents acteurs qui tend à se généraliser vs. contrats longues durées ou récurrents
  • La multiplication des acteurs, des outils de gestion et des associations possibles et donc des interactions renforce considérablement le besoin en synergie inter-équipes et inter-entreprises

Plus important encore, de l’avis de tous, le besoin de qualité pour émerger n’a jamais été aussi nécessaire et exaltant à la fois. Car s’il y a bien là une constante immuable qui anime toutes les professionnels avec lesquels on a pu discuter, c’est le besoin et la volonté de réaliser des projets impactants, quelle qu’en soit la nature. Encore faut-il pour cela créer les conditions propices à leur succès.

Épilogue…Gros suspense…

Alors que le marché des outils de gestion de projet est principalement porté sur le « get it done », le « do more », les différents prototypes de notre plateforme présentés et enrichis au cours de ces discussions ont trouvé un formidable écho. De par notre approche portée sur l’automatisation et la simplification de tâches au service de la proposition de valeur humaine. Et grâce à la valorisation de l’intelligence collective au profit d’un projet. Faire plus, plus vite c’est bien, mais cela n’a jamais été gage de qualité ou d’épanouissement. Lorsque l’on produit du contenu, que l’on s’engage dans un projet, quel que soit son rôle, chacun a envie de prendre plaisir à le réaliser et faire en sorte que le résultat final puisse dépasser les attentes initiales.

La plateforme projet qui rend cela possible est à présent une réalité. Pensée par et pour les professionnels de la création de contenu. Et plus largement pour tous les professionnels désireux de réaliser des projets de manière plus intelligente et impactante.

Say hello to A line

Aujourd’hui, nous sommes très fiers et très excités à l’idée de vous annoncer le lancement d’A line (à prononcer à l’américaine hein ) : la première plateforme projet collaborative tout-en-un et « user addict ».

A line
Nouveau nom, nouveau logo !

Entre le moment où vous avez imaginé votre projet et le moment où il est devenu réel il y a un monde. Un monde où les frictions entre les différents intervenants se sont multipliées. Un monde où l’on s’est essoufflé des pertes de temps et d’énergie et surtout un monde où l’on a perdu l’étincelle qui animait le projet à ses débuts. A line intervient dans ce monde pour que vous puissiez  réaliser vos projets exactement tels que vous les avez imaginés.

Une synergie des besoins au service de votre créativité et de vos envies conjuguée au meilleur des talents indépendants de la A Community. Réaliser vos projets sans limites ni contraintes, voici l’idée derrière A line. Une interface intuitive, intelligente et modulaire. Des apps de gestion simples et interconnectées pour faire de vos projets une expérience unique et enrichissante. De leur conception à leur réalisation, tous vos projets prennent forme avec A line.

C’est à découvrir ici : www.aline.work

A line a été rendu possible grâce à un investissement d’1,1M d’euros de Carlo d’Asaro Biondo, président de GoogleEMEA, que l’on salue chaleureusement et de la BPI et poussée par notre équipe de 15 spartiates passionnés.

L’aventure ne fait que commencer. Stay tuned on reprend la plume rapidement pour vous raconter un peu plus l’histoire de ce nouveau nom.

D’ici là, il est temps pour vous de réinventer votre façon de travailler avec A line.

From A line with Love !