Travailler avec des équipes de freelances coûte-t-il moins cher ?

Comme bien souvent lorsqu’un marché se voit confronté à l’arrivée de nouveaux acteurs, de nouveaux modèles, ces nouvelles pratiques s’accompagnent d’un flot de questions et d’idées reçues. Certaines plus ou moins vraies, c’est selon. Au coeur du débat on retrouve généralement la question du prix. Comme si au sein de nos économies, nouveauté et disruption devaient inévitablement avoir un impact (à la baisse) sur les prix d’un marché existant. Qu’en est-il de la nouvelle économie du freelancing ?

 

L’avènement du freelancing sur le marché du travail, plus spécifiquement dans le secteur du marketing et de la communication, ne semble pas faire exception à la règle. Comme avec l’émergence de la communication digitale en son temps (“notre budget publicité a été revu à la baisse, on ne va donc faire que du digital”), la démocratisation de l’économie du freelancing et le recours de plus en plus fréquent à des indépendants par les petites et grandes entreprises, tend à s’accompagner de cette fameuse phrase : “prenons des freelances, cela nous coûtera moins cher”. Si cette affirmation comporte sa part de vérité, la réalité des faits demande toutefois à être relativisée.

Travailler avec des freelances coûte-t-il moins cher ? Absolument Vrai !

En comparaison au recours traditionnel à une agence ou à un cabinet conseil, il est vrai d’affirmer que le fait de faire appel à un freelance ou à une équipe d’indépendants est moins onéreux. Cela pour une raison relativement simple : la structure de coûts à laquelle vous êtes exposé est mécaniquement moins importante lorsque vous faite le choix de la collaboration freelances. Prenons l’exemple concret d’un projet de communication, disons la création d’une campagne de publicité pour le lancement d’un nouveau produit. Lorsque vous faite appel à une agence créative par exemple, le coût de votre projet est inévitablement exposé à l’ensemble des individus, des niveaux hiérarchiques et des départements supposés intervenir sur votre projet. Cela, sans que le temps passé effectif des uns ou des autres ne puissent se refléter sur la valeur finale créée. Coûts humains et coûts de mise en organisation de ces humains qui, par un effet de structure donc, rendent le coût global de votre projet plus important.

À contrario, en faisait le choix de travailler avec des indépendants, vous faites le choix de rentrer dans une logique de relation directe avec la ou les personnes qui sont au coeur de votre projet. Ces personnes sont à la fois les architectes et les ouvriers. Pour un projet identique, vous limitez ainsi le nombre de strates organisationnelles et structurelles à travers lesquelles votre projet devra passer. De cette souplesse de productivité et de temps, découle une économie de coûts. Notons également qu’avec cette notion de lien direct s’ensuit bien souvent une logique de transparence. Transparence de la relation et transparence de la facturation. Vous payez exclusivement la prestation des talents que vous avez sollicités. Ni plus, ni moins.  

Travailler avec des freelances coûte-t-il moins cher ? Naturellement Faux !

S’il convient de reconnaître le rôle positif joué par les marketplaces de freelances (généralistes) dans la démocratisation du travail entreprises-indépendants, force est de constater que celles-ci ont également grandement participé à véhiculer l’idée selon laquelle freelance = pas cher.

En adoptant une stratégie de masse et en présentant côte à côte des indépendants présentant des niveaux disparates et aux coûts journaliers pouvant varier de 1 à 100, ces plateformes ont déformé la perception collective, donnant le sentiment que cette nouvelle économie permettrait de tirer les prix d’une expertise brute vers le bas.

Or, cette idée reçue est fausse. Comme mentionné plus haut, l’économie du freelancing permet de réduire le coût global d’un projet. En revanche, il est illogique de s’attendre à ce qu’un expert en stratégie, vendu 1600€ jour au sein d’une structure conseil serait disponible à un coût de 500€ jour une fois devenu indépendant. Le talent se paye et l’expérience aussi. Tout comme la valeur de l’idée, la valeur créative, la valeur technique ou stratégique, la valeur temps… Autant de notions qui sont invariables, quel que soit le modèle de fonctionnement.

Travailler avec des indépendants a un prix, celui de l’excellence et du niveau d’exigence que vous attendez de votre projet. En clair, ne vous attendez pas à rouler en Ferrari si vous n’êtes prêt qu’à mettre le prix d’une Renault 5.